Approche pratique

La collecte, la réparation et la distribution des instruments

En 2005, Music Fund a organisé elle-même ses collectes, mais depuis 2006, ce sont des organisateurs de manifestations musicales qui les prennent en main, avec notre soutien. Grâce à ces collectes et à nos 18 points de dépôt, nous recevons des instruments toute l’année.

Des experts évaluent et restaurent ensuite chaque instrument, dont les données sont sauvegardées dans une base de données. Les instruments que nous donnons doivent être utilisables dès leur arrivée. Evaluation et réparation sont menés par des facteurs et restaurateurs qui nous aident généreusement, des écoles de lutherie offrant également un soutien bénévole.

A travers un salon d’instruments d’envergure comme la MusikMesse de Francfort, nous entrons en contact avec des sponsors qui nous offrent des instruments neufs, des housses, de l’outillage, des partitions…

Une fois réparés, les instruments sont envoyés, soit en masse, par containers, soit en plus petits convois, grâce à l’aide de particuliers.

 

Critères de sélections et objectifs des partenariats dans le Sud

Music Fund apporte son soutien à des projets musicaux déjà existants, où la musique occupe une place centrale (peu importe le style) et où les instruments occidentaux sont utilisés.

Nous observons les critères suivants pour mettre en place un projet : la pérennité de l’organisation, l’obligation d’ébaucher conjointement un plan d’action axé autour de plusieurs étapes (prêt ou don d’instruments, création d’un atelier de réparation, formation des réparateurs, échange d’expertise), la fiabilité et l’implication du responsable local.

Nous visons l’autonomie des réparateurs formés et un fonctionnement continu de l’atelier grâce à du matériel local.

Dans certains cas et selon des conditions précises (notamment la capacité du partenaire à assurer l’entretien des instruments et leur transport), nous pouvons offrir des instruments à des projets musicaux sans former des réparateurs ni créer d’atelier.

 

Ateliers et réparateurs d’instruments locaux

Le processus de formation des réparateurs locaux et d’entretien des instruments suit ce processus :

1. Une première formation (1 à 2 semaines) centrée sur l’entretien général des instruments est donnée par un expert européen.

2.  Un atelier est aménagé, avec l’outillage requis.

3.  Music Fund identifie les participants les plus talentueux qui, s’ils le désirent, peuvent suivre une formation de réparateur, avec des stages annuels locaux d’une à deux semaines (voire plus longtemps).

4.   Des stages de plusieurs mois en Europe, que ce soit dans notre atelier de Marche-en-Famenne pour les guitares ou les vents, ou dans d’autres lieux, selon le formateur (par exemple Crémone, en Italie, grâce à notre partenaire Milano Musica, pour les violons).

Idéalement, le réparateur formé est ensuite rémunéré par l’organisation partenaire pour le travail d’entretien des instruments.

Depuis 2009, nous envoyons également des réparateurs formés par Music Fund vers nos autres projets (projets sud-sud), afin de tisser des liens entre partenaires et favoriser l’échange de savoirs.

 

Centre d’expertise de Marche-en-Famenne

Grâce aux autorités communales de Marche-en-Famenne, Music Fund dispose depuis 2013 de deux ateliers professionnels de réparation de guitares et d’instruments à vent. C’est là-bas que Music Fund peut former les stagiaires venus de nos projets partenaires. Le transport et les réparations d’instruments sont aussi coordonnés depuis Marche.